Nouveautés d’AIP Azure Information Protection annoncées à MSingnite

N’ayant pas eu la chance de me libérer pour aller à Ignite j’ai cependant eu le temps de suivre une multitude de sessions très intéressantes. L’année passée Kyos a commencé une évaluation approfondie de la solution de classification et chiffrement des documents.

Pour une rapide présentation de cette solution cliquez sur l’article.

AIP fait maintenant partie intégrante de la stratégie Microsoft Information protection, ce qui apporte une unification des labels et de la protection dans le cloud et on-premises.

Petit à petit dans les prochains mois les tenants seront migrés vers une nouvelle console unifiée et harmonisée.

Des nouveaux templates tout prêt pour le GDPR permettent de classifier les données contenant par exemple des numéros de passeport de citoyen européen. Microsoft a travaillé en interne sur les règles de découvertes automatiques et proposera ses règles de détection comme base pour tout le monde.

Toutes les versions d’Office incluront d’ici la fin de l’année en natif et sans plugin les labels. Que ça soit sous Word pour Android, iOS, MacOs, Windows et les versions Online.

Quelques exemples montrant la nouvelle interface.

Les sites SharePoint Online pourront également être classifiés d’ici la fin de l’année en utilisant ces mêmes labels.

Windows 10 1809 (sorti début octobre) supportera les labels AIP en natif et permettra par exemple de bloquer la copie d’un document secret vers une clé USB, un webmail ou Onedrive personal. Ceci permet d’éviter une fuite de documents sensibles à un endroit non autorisé.

La nouvelle interface unifiée M365 sera déployée graduellement dans les 6 à 9 prochains mois. Cependant en attendant les labels AIP apparaîtront à l’emplacement des labels O365.

L’AIP scanner qui vous permet une classification automatique de vos documents stockés sur un site SharePoint On-Prem ou un File Server a maintenant la possibilité de remonter ce qu’il a classifié directement dans le portail AIP. L’analyse du fichier de logs en local dans une fiche Excel est maintenant de l’histoire ancienne. A noter cependant qu’il faudra une souscription Log Analytics.

Dès le mois d’octobre, Adobe READER supportera de manière native les labels et permettra de protéger les documents même avec la version gratuite. Vous pourrez donc aisément convertir un document Office au format PDF sans perdre la classification ou la protection d’AIP.

Voici la roadmap officielle des features à venir d’ici à la fin de l’année. Comme vous pouvez le constater il s’agit des briques présentant le plus souvent les points de blocage pour vendre la solution à nos clients.

D’ici 6 mois tous les clients existants migreront vers une nouvelle interface unifiée.

Contactez Kyos pour organiser une démonstration ou une formation sur cette solution !

Si vous souhaitez vous-même voir les annonces vous trouverez l’enregistrement ici :

https://myignite.techcommunity.microsoft.com/sessions/64297?source=sessions#ignite-html-anchor

Auteur : Thomas Eklund