Nouvelle Réglementation de la bande des 5GHz WiFi

A partir de janvier 2013 une évolution de la législation concernant la bande de fréquence des 5 Ghz en Europe y compris en Suisse va impacter le matériel. Les normes WiFi évoluant sans cesse, il est primordial pour les revendeurs et constructeurs de pouvoir y répondre et s’adapter au plus vite. Pour mémoire, l’utilisation de cette fréquence était au départ interdite, et la condition pour son utilisation par la suite était la mise en place d’un mécanisme capable de détecter les communications « prioritaires » afin de ne pas les perturber. Les plages de fréquence concernées sont 5 150Mhz à 5 350Mhz et 5 470Mhz à 5 725 Mhz).

CE CHANGEMENT DE RÉGLEMENTATION CONCERNE PRINCIPALEMENT LA TECHNOLOGIE DFS (Dynamic Frequency Selection).

Celle-ci consiste à choisir un canal aléatoire et vérifier si celui-ci n’est pas déjà utilisé avant de pouvoir émettre. Une fois ce canal choisi, le mécanisme continue de scanner l’utilisation de celui-ci en permanence à la recherche de nouvelles communications. Si le service détecte une communisation prioritaire (par exemple un radar) sur ce canal, il le quitte immédiatement (Channel move time) et cherche à identifier un nouveau canal disponible (Channel Avaibility Check). Ce scan de canaux se fait aujourd’hui toutes les 0.8us. Sur la bande 5 470 – 5 725Mhz il existe 11 canaux disponibles. Cette bande de fréquence est principalement utilisée par :

  • Radars météorologiques,
  • Radars militaires,
  • Surveillance maritime,
  • La radionavigation aéronautique.

La modification de cette norme consiste donc à diminuer l’intervalle de détection de ces radars. Il faudra à partir de janvier 2013 que tout nouveau matériel voulant utiliser ces fréquences soit à même d’effectuer des scans toutes les 0.5µs (au lieu de 0.8µs). La problématique concerne surtout le matériel actuellement installé, car si celui-ci est capable de supporter cette vitesse de scan, une simple mise à jour logicielle pourra permettre de passer le matériel aux normes. Dans le cas contraire, il sera alors impossible de vendre ce matériel dans toute l’Europe. Certains constructeurs comme Cisco, HP, Proxim… ont déjà répondu à cette problématique avec leurs nouvelles gammes de produit. La tolérance est appliquée aux installations existantes cependant tout remplacement du matériel par plus récent devra automatiquement se soumettre aux nouvelles législations. Il est donc vivement recommandé d’appliquer les éventuels patchs de mise à jour existants, mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur les installations actuellement en service. Vous trouverez plus de détails concernant cette réglementation dans les documents suivants :